Le FEMUA, une initiative au développement.

Le FEMUA (Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo) 2019 est lancé. Depuis maintenant 12 ans, l’événement plébiscité par GAOU productions est un véritable succès. Asalfo et ses pairs font la promotion de la musique africaine en invitant sur scène des artistes talentueux.

Le FEMUA honore la gente féminine.

Pour cette 12ème édition, les femmes sont à l’honneur sur les différentes scènes de l’Institut Français, de l’INJS Marcory et de Gagnoa. Ce sont Oumou Sangaré, Allah Thérèse, Josey, Chantal Taïba, Claire Bahi, Mani Bella, Chidinma et Mariah Bissongo qui prendront le pouvoir à cette édition-ci. En tant que femmes leaders, les huit artistes livreront des expériences et témoignages sur la question du ‘’genre et développement’’.

les femmes du FEMUA

Du côté des hommes, nous avons Kaaris, Fémi Kuti, Roga Roga et Extra Musica, Buravan, DJ Kérozen, Bi Pomi Junior, Mulukuku DJ et Molière. Le Commissariat général du FEMUA ayant misé cette édition-ci sur la parité du genre pour coller à sa thématique.

Lire aussi: Koffi Olomide, encore acquitté!

Une édition meilleure que la précédente

Des innovations seront au programme pour cette nouvelle édition. Au menu des actions sociales dont l’inauguration de l’école Magic System de Gagnoa le 28 avril et l’inauguration du centre d’accueil pour orphelins de Bingerville avec le partenaire Hopes Holding. Le Femua Kids, le carrefour jeunesse, le Femua sport et les concerts à l’Institut français, à l’Injs et à Gagnoa figurent au nombre des grandes articulations du festival qui se tiendra du 23 au 28 avril.

Pays à l’honneur au FEMUA 

Au nombre des innovations, a poursuivi A’Salfo, le Burkina Faso est le premier pays à faire son entrée au Femua pour le compte des pays invités. Une journée et une nuit lui seront dédiées en vue de mettre en avant ses valeurs culturelles.

Lire aussi: Adrienne Koutouan, salle comble pour ses 30 ans

Une initiative saluée par les autorités

Une vision saluée par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman qui a félicité le Commissaire général et son équipe d’avoir institué et pérennisé le Femua, aujourd’hui, a-t-il dit « est devenu un patrimoine national ». Il a par ailleurs vanté le Femua qui « est organisé par un groupe d’artistes et qui est le plus grand festival sur le continent porté par des artistes ». Relevant même que ces artistes, Magic System, plutôt que de faire leur auto-promotion « font la promotion d’autres artistes ». Avec plus de 500 emplois générés, plus de 200 000 festivaliers et plus de 200 journalistes nationaux et internationaux à l’édition dernière.

Célébrités

Lire aussi ...

0 thoughts on “Le FEMUA, une initiative au développement.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

maxomshop OTOT-250--250 (3)

Jouez & Gagnez

Annonces

maxomshop OTOT-300--600 (4)

Annonces

maxomshop OTOT-300--600

Jouez & Gagnez

Sur le WEB

Annonces