Le COMICI violemment critiqué

Le COMICI dans une impasse
COMICI, critiqué par les internautes

Le rideau est tombé pour cette 31ème édition du concours Miss Cote d’ivoire 2019 après le sacre de la belle ébène Tara Gueye. Comme d’habitude, le COMICI n’échappe pas aux critiques virulentes des éternels insatisfaits. Ainsi l’on a eu droit à des plaintes sur le décor, les miss, la qualité de l’image et la valeur d’un concours de miss.

Des miss ‘’pas du tout belles’’

Après le sacre de Tara Gueye, les haineux trouvent que la miss n’est pas belle et pire qu’elle n’est pas ivoirienne. Les dauphines subissent elle aussi la fureur des internautes. Ainsi l’on traite Deza Laeticia, quatrième dauphine de fille avec un gros front et les autres de filles sans élégance. Un autre classement a été fait selon les humeurs en dépit de celles officielles. Selon les internautes, Deza devrait être la miss ou coco landesque éliminée au deuxième tour.

Tara COMICI

Lire aussi: Top Miss africaines noires élues à un concours international

Une logistique ‘’bas de gamme’’

Le COMICI, la RTI et les partenaires ont été traites à leur tour d’incapable. Le décor n’était pas à la hauteur de ce concours pour certains et pour d’autres, la qualité de l’image était mauvaise. ‘’l’on n’arrive pas à voir le visage des filles, le cameraman est nul’’ clame les téléspectateurs ‘’experts en audiovisuel’’.

’un milieu pervers’’

‘’On se demande à quoi sert ce concours de Miss, si ce n’est du gaspillage d’argent.’’ Vocifère un internaute. En effet, ceux-ci affirment que le pays a des besoins plus urgents que l’organisation d’un concours. Et par ailleurs, ils affirment que le COMICI est un haut lieu de prostitution et le directeur un proxénète. Malgré les critiques, le COMICI demeure et chaque année la miss est désigné.

DG du COMICI

Les lauréates du concours et leurs prix

Les candidates numéros 16 (Irié Satya, 1m84, 19 ans, Licence1 management), 27 (Koné Leila, 1m78, 20 ans, Bac Socio-sanitaire), 19 (Lavry Calixte, 1m75, 19 ans, Licence 2 comptabilité financière) et 5 (Deza Laeticia, 1m73, 19 ans, Licence 2 communication d’entreprise) ont été élue respectivement 1ère, 2ème, 3ème et 4ème dauphine. La miss repart avec une luxueuse voiture et une somme de 3 millions offerts par la première dame ivoirienne.

Histoire du COMICI

Miss Côte d’Ivoire est un concours de beauté féminin destiné aux jeunes ivoiriennes ayant un âge compris entre 17 révolus et 25 ans non révolus. Diffusé à la télévision depuis l’édition 1985, ce concours existe depuis 1956, année de la première édition et l’équipe actuelle est en place depuis 1996.

Le COMICI se réinvente

Créé en 1996, le Comité d’Organisation Miss Côte d’Ivoire (COMICI) est une association présidée par Victor Yapobi1. Il est constitué d’un comité exécutif de 6 membres et de comités régionaux à travers toute la Côte d’Ivoire. 1956, Marthe Niankoury remporte la première couronne Ivoirienne. En 2002, 2008, 2009 et 2010, sous la supervision du secrétaire général du Comité Miss Côte d’Ivoire, le COMICI-EU a organisé des élections pour les ivoiriennes de l’extérieur.

Lire aussi: ALISAR ZENA EN MODE PYTHON ROYAL

Célébrités

Lire aussi ...

0 thoughts on “Le COMICI violemment critiqué”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le net

Jouez & Gagnez